Accueil Avant-propos

Avant-propos

Dragon Ball a bercé notre enfance et celle de beaucoup d’autres dans le monde, et ces enfants sont maintenant des adultes, nous.
Cet anime a le don de faire remonter de vieilles émotions qu’on a pu avoir étant gamin, avec seulement une musique, une voix, particulièrement celle de Patrick Borg qui interprète Sangoku, une scène émouvante ou une autre qui en met plein la vue.

Et quand il y a alchimie entre ces mêmes composantes, cela créé un moment unique où le frisson nous envahit et nous fait réaliser que Dragon Ball est un grand manga.

Pour les moins jeunes d’entre nous, c’est aussi mettre une cassette dans le magnétoscope, appuyer sur play et la rembobiner encore et encore jusqu’à ce que la bande devienne illisible.
Cassette préalablement acheté en coffret chez Manga-Distribution qui n’existe plus aujourd’hui.

C’est également les pogs et/ou les cartes à jouer dans la cour d’école que je collectionne encore aujourd’hui et que j’ai encore beaucoup de mal à terminer (qui a parlé de Power Level ?).

Peut-être aussi les centaines d’heures passés à défoncer les boutons colorés de notre bonne vieille Super Nintendo sur La légende Saien ou encore Ultimate Battle 22 sur Playstation 1.

En parlant de jeux-vidéo, je vous ai dit que j’aime les RPG ?
Plus précisément les J-RPG, car les RPG occidentaux ne sont pas vraiment ma came, à l’exception de The Witcher 3 et de Dark Souls 3 qui a juste titre sont excellents dans leur genre.
Encore moins les T-RPG, dont la dimension tactique m’a toujours rebuté et pour lesquels je n’ai aucune affection.

Je parle bien des J-RPG, et particulièrement post année 2000.
Le coup de foudre est venu du premier RPG au tour par tour de ma vie de joueur, à savoir Final Fantasy X.
C’est le jeu qui a lancé la machine à RPG que je suis devenu à l’époque de la Playstation 2, un comble pour un joueur Nintendo.
Ce que j’aime dans ce genre de production c’est le voyage dans lequel on nous embarque, souvent accompagné d’un côté épique appuyé par une bande son qui transporte tout autant.
Peu d’entre eux en sont capable, et je ne manquerais pas de vous présenter ceux qui m’ont conquis.

J’ai une affection particulière également pour les A-RPG comme Zelda, qui est probablement ma saga préférée.

Vous l’aurez compris, je vous parlerai de RPG, de DBZ, mais également de beaucoup d’autre chose, à savoir le rétrogaming, les figurines et finalement tout ce qui me passionne !

La liste pourrait être encore longue, mais je vais y couper court, en espérant que mes partages vous passionneront autant que ce que j’ai plaisir à les écrire, et que vous retrouverez un peu de cette magie que seul certaines grandes œuvres sont capables de nous transmettre.